Les arbres fruitiers

arbres fruitiers jardinerie

Les arbres fruitiers ont leur place dans tous les jardins.
Au printemps, leur floraison éblouissante ajoute le plaisir des yeux à la gourmandise.

Où planter vos arbres fruitiers ?

Ils aiment en général une exposition ensoleillée. Certains, d’origine méditerranéenne, sont à rentrer en hiver (les agrumes, par exemple).
Sur la plupart des arbres fruitiers, la pollinisation est croisée, c’est à dire qu’elle se produit d’un arbre à l’autre. Il faut donc souvent planter plusieurs fruitiers ensemble, c’est le cas des pommiers et des poiriers.

Quand planter vos arbres fruitiers ?

De préférence à l’automne ou au début de l’hiver, mais aussi en février et mars.
Comment planter vos arbres fruitiers ?
Réaliser un trou de 2 à 3 fois la grosseur du conteneur, incorporer du compost additionné de fumier ou de terreau spécial plantation, dans une proportion de 1/3 de votre terre.
Comblez et tassez la terre avec le pied, en prenant précaution de ne recouvrir les racines que de 1 à 2 cm, pas plus. Arroser copieusement, puis placer un tuteur.

Choix des variétés

Il faut savoir que tous les arbres fruitiers ont une abondance de variétés. Cela permet d’avoir des récoltes à des périodes différentes.
Les fruitiers s’utilisent de diverses façons dans le jardin :

  • pour constituer un verger ou bien accompagner un chemin, il seront plus ou moins alignés.
  • mélangés dans une haie variée, pour masquer ou au contraire décorer un endroit du jardin
  • en isolé, pour créer un ombrage
  • plantés en bac ; sachant qu’ils seront moins fructifères

Les cultures les plus faciles dans la région toulousaine sont :

  • les cerisiers : plus particulièrement les variétés bigarreau ‘Burlat’, ‘Sunburt ‘ variété autofertile
  • les pruniers : Mirabelle, Reine Claude dorée, Reine Claude violette.
  • les figuiers, nashis, kakis dans n’importe quelle variété
  • les abricotiers : Bergeron, Polonais, Tardif de Tarbes greffés sur prunier myrobolan
  • les vignes : Amendin, Cardin et Aladin résistantes aux maladies
  • les poiriers : William, Doyenne du comice
  • les pommiers Ariane, car résistante aux maladies, et toutes les variétés anciennes
  • les pêchers et nectarines : pêche de vigne, Morton

Préférez les variétés adaptées à notre région et résistantes aux maladies et n’hésitez pas à demander conseil auprès de nos spécialistes.

L’entretien des fruitiers

La taille est en général indispensable pour obtenir de bonnes récoltes. Elle doit se faire en général à l’automne ou en hiver en fonction des espèces.
Pour les cerisiers, abricotiers, pruniers, figuiers, nashis, il faut tailler les 3 premières années
de 1/3 à ½ de la pousse de l’année précédente et supprimer les branches intérieures.
Pour les pommiers et poiriers il faut également tailler tous les rameaux auxiliaires à 3 yeux.
Les fruitiers sont gourmands. Chaque hiver, apportez-leur un engrais riche en potasse et phosphore, de préférence organique.

Un traitement d’hiver est fortement conseillé :

  • brûlez toutes les feuilles mortes et les déchets de taille malades
  • pulvérisez une préparation de bouillie bordelaise en novembre, janvier et mars.
  • effectuez également un traitement d’hiver pour éliminer les larves et les œufs cachés.

ARBRES FRUITIERS notre conseil cliquez ici