…des poules dans votre jardin… Pourquoi pas ?

Pourquoi élever des poules ?

Depuis quelques années, élever des poules dans un coin de jardin est de plus en plus courant même pour ceux qui vivent en ville.
Les motivations pour se lancer dans l’élevage de poules sont diverses :
– le plaisir de consommer des œufs frais
– pour un complément au compost maison
– pour l’économie et l’écologie
– pour une expérience de la nature (idéale pour les enfants)

Quelques points importants :

– Vérifiez les lois locales de votre commune, concernant l’élevage des poules.
– Prévoyez un espace en cage pour protéger les poules des prédateurs et pour qu’elles ne dérangent pas vos voisins. Il faut 2 à 3 m² d’espace intérieur pour 3 poules et un espace extérieur de 15 m² par poule.
Exposez le poulailler de préférence à l’Est pour l’abriter des vents du Nord et de l’ardeur du soleil de l’Ouest. Choisissez un sol qui ne soit pas trop humide. A l’intérieur de la cage, utilisez de la paille, des copeaux de lin ou de la sciure de bois pour le revêtement du sol. (c’est confortable, facile d’entretien et recyclable dans un composteur).

Les poulaillers mobiles peuvent se déplacer, ce qui permet aux poules de manger les insectes et d’apporter du fumier au sol à différents endroits du jardin.

Les poules pondeuses :

Selon les races, les poules pondent environ 150 à 250 œufs par an.
Les races réputées bonnes pondeuses peuvent pondre jusqu’à 300 œufs par an.

Dusk hen la poule cendréeRace issue du croisement entre des lignées de coqs Rhodes Island et de femelles Plymouth Rock. Elle est affectueuse et les manipulations ne la stressent pas. Elle apprécie la compagnie humaine jusqu’à suivre facilement son propriétaire jusqu’à la maison si elle en a l’opportunité.
poule blanche Sussex la poule SussexRace la plus commune, originaire du Sud de l’Angleterre dont la plus répandue est la blanche herminée. Elle ne se laisse pas facilement approcher, mais par contre, elle est très sociable avec ses congénères (ce qui n’est pas négligeable dans la basse-cour)
Son allure générale est assez drôle avec ses longues pattes.
thumbs_poule_noire la poule noire
C’est une très bonne pondeuse ; ses beaux œufs roux sont d’un bon calibre. Elle est aussi réputée pour être une bonne couveuse. Très jolie poule aux pattes légèrement plumées.
poule rousse La poule rousseRace issue de croisements ; c’est une des plus communes dans les basse-cours ( appelée aussi ‘poule fermière ‘ )
de nos campagnes. S’il y a une race que vous devez posséder, c’est bien celle-ci !
Robuste, excellente pondeuse et bonne couveuse, elle a en plus un bon caractère.
Pas farouche et curieuse, elle peut vous suivre dans vos allées et venues ; c’est une poule vraiment attachante.

L’alimentation :

Une alimentation équilibrée est importante pour assurer la santé et la longévité des poules ainsi que la qualité de leurs oeufs. Chaque année une poule peut picorer un total de 150 kg
de déchets alimentaires : elle assure une réduction considérable des déchets qui encombrent nos poubelles. Le gros avantage de la poule, c’est qu’elle est omnivore. Elle se nourrit de graines mais aussi de vers, d’insectes, de limaces, d’escargots etc…
Une poule mange environ 100 gr de nourriture par jour. Les céréales représentent 70% de la ration quotidienne. On trouve le plus souvent des mélanges équilibrés de blé, avoine, orge et maïs. Les poules préfèrent les graines concassées. Les protéines représentent les 30% restants que l’on trouve dans les pois, le lin, le tournesol, le colza etc… mais aussi dans la viande et le poisson, les vers, les insectes, les fruits et légumes. Dans leur parcours, elles mangent aussi beaucoup d’herbe indispensable à leur équilibre, mais aussi du gravier pour broyer les aliments dans leur gésier. Le déficit de calcium nécessaire à la fabrication des oeufs se comble au moyen de coquilles d’huitres broyées.
L’eau, bien-sûr, est indispensable et doit se trouver en permanence à la disposition des poules.

Poterie artisanale – fabrication Française

Venez découvrir la nouvelle collection de la POTERIE D’ALBI
nouvelles formes… nouveaux coloris…

Art & matières

Poterie, tournée à la main, dans le respect de la tradition, nous permet de vous présenter une grande variété de formes et de coloris.
Contrairement à une idée reçue, le poterie vernie n’est pas nuisible à la santé de vos plantes.

Pièces Uniques

L’émail a pour seule fonction l’aspect décoratif et pratique (nettoyage facile, pas de formation de mousse et de dépôt).
Afin de profiter longtemps de votre achat et lui conserver tout son éclat, vous devrez protéger votre poterie du gel.
Une Poterie d’Albi, c’est le soleil de vos vacances chez vous toute l’année.

Patrice répond à France 3 : la Pyrale du buis

Journal France 3 le 19-20 de Midi-Pyrénées du vendredi 15 mai 2015
Reportage de Julie Valin et Denis Hémardinquer

La Pyrale du buis.

De nombreux arbustes et massifs sont maintenant ravagés par la pyrale. Bien difficile de s’en débarrasser certains jardins classés sont dévastés.

Des feuilles jaunies, des arbustes couverts de fils comme des toiles d’araignées : les buis sont infestés.
La coupable : la chenille de la pyrale du buis, un insecte venu d’Asie qui dévore en quelques jours seulement de milliers de plans, aucun jardin n’est épargné.

Au labyrinthe de Merville le résultat et particulièrement catastrophique. À la hauteur de ce domaine classé monument historique, ses buis ont 250 ans. Ils ont survécu à toutes les sécheresses et maladies. …

Dans cette jardinerie (Espaces Verts du Languedoc) ont conseille les produits naturels comme les pièges à papillon (1) ou les pulvérisations biologiques.

Patrice : Elle est arrivée 2008 en France et elle s’est propagée très, très vitre parce qu’elle n’a pas de prédateur naturel, si ce n’est nous : l’homme qui essayons de lutter. C’est pour cela que la seule façon de l’éradiquer c’est d’être vigilant, de traiter ses buis et d’éviter ainsi la contamination de jardin en jardin.

  • (1) Décamp’ Piège à phéromone pour papillons ou mouches

La jardinerie au JT de 13H sur TF1

Vendredi 10 avril les caméras de TF1 ont arpenté les allées de la jardinerie pour réaliser un petit reportage pour le JT présenté par Jean-Pierre Pernaud. Le renouveau annuel du printemps c’est “sentir la nature”. Le sujet du reportage était sur l’occupation des jardiniers et des jardineries concernant matériel nécessaire pour travailler la terre avant les ‘Saints de glace’. Mais aussi sur les plantes à renouveler et sur les “nouvelles espèces” de plantes à essayer, ouvert à toutes les curiosités, à la découverte. Sur la vidéo vous verrez Patrice répondre aux questions des journalistes.

Après le tournage le reportage à été diffusé au JT de 13H sur TF1 sous le titre “Avec l’arrivée des beaux jours, les jardineries reprennent des couleurs” (vidéo en replay)

Extrait :

“Jean-Pierre Pernaud « … il y a un monde fou dans les jardineries, bien sur avec plein de couleurs, plein de fleurs … »

Journaliste : « Une explosion de couleurs sous un beau soleil printanier qui tranche avec la grisaille hivernale. La fleur c’est la vitamine du bonheur… C’est rouge comme ces Crêtes de coq, jaune ou fuchsia comme les Renoncules ou zébré comme ces Pétunias : une nouveauté. Car la fleur aussi à ses tendances, ses bonnes nouvelles. Prenez par exemple ces Dipladénias : un grand classique et pourtant. »

Patrice : « Ça c’est de nouvelles variétés (Diplodénias), elles ont des fleurs bien plus grosses, des couleurs beaucoup plus soutenues : on a des pourpres, des roses très pâles, des rouges Carmin et surtout le pétale est énorme.

Ça c’est le Bégonia Dragon. C’est un Bégonia qui fleurit jusqu’aux premières gelées sans s’arrêter et donc c’est un bouquet de fleurs tout l’été »

 

Journaliste : « Ce matin les jardiniers étaient au rendez-vous aux premières heures… »

Contre les invasions de chenilles processionnaires du pin

C’est le moment de protéger vos conifères ( Pins, Cèdres… ) dans lesquels on peut voir les nids de chenilles processionnaires du pin. Elles quittent leurs nids, et descendent le long du tronc, pour s’enfouir dans le sol jusqu’au mois de mai.

processionnaires-du-pin

Ces chenilles sont urticantes, dangereuses pour l’homme et les animaux domestiques en cas de réaction allergique. L’installation d’un éco-piège en ce moment est la solution idéale, recommandée par l’INRA, car super efficace et écologique à 100%.

éco piège

Lagerstroemia “Lilas des Indes”

lagerstroemia lagerstroemia_fleurs

Très bel arbuste à floraison spectaculaire, dont feuillage prend de belles teintes orangées à l’automne. Le Lagerstroemia est rustique et peu exigeant sur la nature du sol. Il préfère une exposition bien ensoleillée pour fleurir tout l’été. Il s’associe à merveille aux plantes méditerranéennes ( Lavande, Palmier nain… ) dans des massifs en arbuste ou en isolé (sur tige).

Nous vous proposons des variétés particulièrement florifères, cultivées en France :

  • “Jacqueline Desmartis”, floraison rose camélia, de croissance vigoureuse et bien ramifié.
  • “Soir d’été”, floraison délicate aux tons pastel rose-orangé.
  • “Yan Tsé”, floraison rouge cramoisi évoluant vers le rose de Tyr, à port érigé.
  • “La Mousson”, floraison rose vif soutenu (rose de Perse), variété particulièrement vigoureuse.

Agapanthus

L’agapanthe est la Fleur de l’Amour !

Étymologiquement Agapê signifie en grec ancien amour et Anthos fleur …

Agapanthus
L’agapanthe est la Fleur de l’Amour !

L’Agapanthus nous vient des jardins du Cap de Bonne Espérance. N’est-ce pas une belle origine pour cette fleur à la séduction irrésistible ?
Ce sont des explorateurs néerlandais qui, au 17ème siècle, la rapportèrent d’Afrique du Sud, et c’est un Anglais, Lewis Palmer qui obtint les premiers hybrides rustiques Headbourne, appelés d’après son jardin.
Comme les nymphéas, Monet s’inspira beaucoup des agapanthes pour sa peinture et son jardin.

Un amour de fleur

On la croyait réservée aux jardins de Bretagne ou du Midi, l’agapanthe trouve désormais sa place dans tous les jardins. Quelle heureuse nouvelle pour les jardiniers ! Avec son allure exotique et ses origines sud-africaines elle semblait un peu frileuse, mais il suffit de faire le bon choix ! De nouvelles variétés sont maintenant disponibles, bien résistantes au froid, à l’aise en pleine terre, même en climat rude.

Cette vivace aussi généreuse en feuillage qu’en floraison est à l’aise dans tous les styles de jardin : contemporain, romantique ou naturel. Elle séduit le jardinier d’aujourd’hui par son effet spectaculaire et sa facilité d’entretien. Elle a juste besoin de soleil. Une fois bien installée, elle supportera sans protester la sécheresse estivale et même les oublis d’arrosage.

Elle n’a pas son pareil pour dynamiser une scène ou marquer des points stratégiques du jardin : entrée, angle de maison, début ou fin d’allée. Avec sa silhouette graphique, elle est magnifique dans un jardin ou sur une terrasse contemporaine. L’agapanthe est parfaite pour être la star du jardin en pots, offrant jusqu’à 20 ou 30 ombelles, tel un gros bouquet de très longue durée.

Elle s’accorde en beauté avec le jardin minéral ou minimaliste tout en étant une alliée de choix des scènes romantiques, exotiques et même naturelles, quand on l’associe audacieusement avec des graminées ou des ombellifères légères.

L’agapanthe est une plante facile, qui a juste besoin de soleil et d’un sol bien drainé en hiver. Les variétés persistantes sont moins résistantes au froid. Cultivez-les en pot, sauf en climat doux où elles se plairont au jardin.

Préférez un endroit ensoleillé où elle appréciera lumière et soleil. Durant les deux premières années, prévoyez un bon arrosage hebdomadaire. Par la suite, elle supportera sans problème la sécheresse. L’agapanthe est un peu gourmande, prévoyez un peu d’engrais au départ de la végétation. Elle n’a pas d’ennemi. Après la floraison, coupez les fleurs au ras du sol, sauf si vous voulez récolter les graines.

Au fil des années, les touffes d’agapanthe seront de plus en plus généreuses, une présence aussi décorative qu’un bel arbuste. Belles tout l’été, parfois dès mai, elles fleurissent jusqu’en septembre. Les teintes bleu azur, bleu violet, gris pâle ou blanc pur, ainsi que le feuillage bien dessiné, d’un vert vif et luisant ont une présence magnifique.

les graminées

Graminée1 (2)Graminée1 (1)Graminée1

Les graminées sont des plantes vivaces faciles à cultiver et à entretenir. Elles sont très ornementales de par leurs formes variées, souples et élégantes. Selon les espèces elles poussent de 20 cm à 2 mètres de haut.  Les graminées sont parfaites dans des massifs de rocaille ou tout décor minéral. Vous pouvez aussi les associer à d’autres plantes vivaces colorées ( par exemple l’Aster d’automne ) ou à des rosiers.
Certaines aiment les sols secs ( Pennisetum, stipa tenuifolia, ou différentes variétés de fétuques…) et une exposition ensoleillée.
D’autres poussent au bord des eaux, c’est le cas des différentes variétés de roseaux et de papyrus).
Quelques valeurs sûres pour votre jardin :
Stipa tenuifolia : touffe d’un vert intense aux hampes légères qui se colorent en automne.
– Carex ‘evergold’ : au feuillage panaché jaune, retombant et bien dense. Il peut se planter en pot.
Penisetum ‘Moudry’ : floraison de couleur la plus foncée du genre, aux épis volumineux qui émergent durant l’été.
Cortaderia ‘Golden Goblin’ : très rustique, au port très compact et au feuillage panaché vert et jaune.
Découvrez en ce moment un choix exceptionnel de variétés de graminées dans votre jardinerie.

 

Fleurs d’été

Certaines plantes nous offrent une floraison abondante tout l’été. ‘le cas des plantes annuelles (géraniums, petunias, begonias, dipladenias etc…) dans vos massifs ou jardinières. Mais parmi les plantes vivaces et arbustes, d’autres espèces nous gratifient de longues floraisons.

La sauge arbustive : décorative et charmante, elle convient aussi bien pour un massif qu’en isolé. Elle se couvre d’une multitude de petites fleurs du printemps jusqu’aux gelées. Son feuillage est léger et agréablement parfumé. Elle résiste bien à la sécheresse.Sauge arbustive

 

Agapanthe ‘Navy Blue’ :  Une plante vivace généreuse en feuilllage et en floraison. Se marie avec tous les décors pourvu qu’ils soient baignés de soleil. Elle supporte bien la sécheresse et s’accorde avec un jardin minéral ou minimaliste. Cette variété fleuris tout l’été et résiste au froid (-12°). Elle s’associe bien avec des feuillages argentés (Santoline, Sauge officinale…) ou avec des floraisons légères (Gaura, Perowskia…) Agapanthe Navy Blueagapanthe

 

Rosier ‘Babylon Eyes’ : Rosier à fleurs simples aux couleurs pastel originales. Issu du rosier ‘Persica’ qui ornait les jardins suspendus de Babylon. Il offre, par sa génétique, une résistance à la sécheresse et au froid. Compact, robuste et très facile d’entretien, il est idéal en massif tout aussi bien qu’en pot.rosier Babylon Eyes