Phormium

SOBRES ET GRAPHIQUES, LES PHORMIUMS APPORTENT UNE TOUCHE D’EXOTISME ET DE MODERNITÉ AU JARDIN

A la fois antiseptique, condiment, cordage, le lin de Nouvelle Zélande, ou Phormium, a joué un grand rôle dans la culture et l’économie de ce pays. De nos jours, il est toujours utilisé par les Maoris pour la fabrication de leurs vanneries artisanales.

Le Phormium s’invite partout !

Le phormium est sur le podium des plantes en vogue ces dernières années. L’offre et la demande vont crescendo : cette vivace architecturale est sortie des massifs de bords de mer où on la croyait cantonnée. La gamme s’est enrichie, des travaux d’hybridation ont permis la naissance de variétés diversement colorées aux silhouettes plus compactes compatibles avec les espaces réduits. Cultivé en pot ou en bac, le phormium fait une entrée remarquée sur les balcons, les terrasses et dans les jardins citadins. C’est la ” plante chouchou, des paysagistes inspirés ! ”

Agapanthus Tom Thumb

Cette plante d’origine néozélandaise offre des atouts majeurs dans le décor végétal. Ils résident principalement dans la beauté de sa silhouette graphique et de son feuillage persistant. Attractif toute l’année, le phormium peut jouer les vedettes dans les compositions de la belle saison comme dans celles de l’automne et de l’hiver. Les plantes compagnes peuvent changer et même disparaître car le phormium sait assurer le spectacle en solo attirant le regard par l’élégance et l’originalité de ses longues lanières souples aux coloris surprenants allant du vert olive au noir métallisé en passant par des panachés de crème, de rouge ou d’orange de toute beauté.

Au bout de quelques années de culture, il nous offre un atout bonus et fleurit en été sous la forme de hautes hampes florales aux panicules rouge sombre ou jaune clair suivis de capsules décoratives.

Le phormium s’intègre avec bonheur aussi bien dans un décor contemporain épuré et minimaliste que dans des scènes aux accents plus naturels, mêlé aux graminées, ces autres favorites du jardinier moderne. Ses teintes chaleureuses et sa présence exotique s’accordent bien à la saison estivale où l’envie de voyage est présente dans tous les esprits.

Sous des airs exotiques trompeurs, le phormium est une plante qui se montre bien plus rustique qu’on ne le croit. Il suffit de choisir la variété adaptée et de respecter quelques règles lors de la plantation. Rapidement, il se passe d’entretien et pousse rapidement insensible aux maladies, aux parasites, à la pollution, aux courants d’air et à la canicule estivale.

Agapanthus

Agapanthus

L’agapanthe est la Fleur de l’Amour !

Étymologiquement Agapê signifie en grec ancien amour et Anthos fleur …

Agapanthus
L’agapanthe est la Fleur de l’Amour !

L’Agapanthus nous vient des jardins du Cap de Bonne Espérance. N’est-ce pas une belle origine pour cette fleur à la séduction irrésistible ?
Ce sont des explorateurs néerlandais qui, au 17ème siècle, la rapportèrent d’Afrique du Sud, et c’est un Anglais, Lewis Palmer qui obtint les premiers hybrides rustiques Headbourne, appelés d’après son jardin.
Comme les nymphéas, Monet s’inspira beaucoup des agapanthes pour sa peinture et son jardin.

Un amour de fleur

On la croyait réservée aux jardins de Bretagne ou du Midi, l’agapanthe trouve désormais sa place dans tous les jardins. Quelle heureuse nouvelle pour les jardiniers ! Avec son allure exotique et ses origines sud-africaines elle semblait un peu frileuse, mais il suffit de faire le bon choix ! De nouvelles variétés sont maintenant disponibles, bien résistantes au froid, à l’aise en pleine terre, même en climat rude.

Cette vivace aussi généreuse en feuillage qu’en floraison est à l’aise dans tous les styles de jardin : contemporain, romantique ou naturel. Elle séduit le jardinier d’aujourd’hui par son effet spectaculaire et sa facilité d’entretien. Elle a juste besoin de soleil. Une fois bien installée, elle supportera sans protester la sécheresse estivale et même les oublis d’arrosage.

Elle n’a pas son pareil pour dynamiser une scène ou marquer des points stratégiques du jardin : entrée, angle de maison, début ou fin d’allée. Avec sa silhouette graphique, elle est magnifique dans un jardin ou sur une terrasse contemporaine. L’agapanthe est parfaite pour être la star du jardin en pots, offrant jusqu’à 20 ou 30 ombelles, tel un gros bouquet de très longue durée.

Elle s’accorde en beauté avec le jardin minéral ou minimaliste tout en étant une alliée de choix des scènes romantiques, exotiques et même naturelles, quand on l’associe audacieusement avec des graminées ou des ombellifères légères.

L’agapanthe est une plante facile, qui a juste besoin de soleil et d’un sol bien drainé en hiver. Les variétés persistantes sont moins résistantes au froid. Cultivez-les en pot, sauf en climat doux où elles se plairont au jardin.

Préférez un endroit ensoleillé où elle appréciera lumière et soleil. Durant les deux premières années, prévoyez un bon arrosage hebdomadaire. Par la suite, elle supportera sans problème la sécheresse. L’agapanthe est un peu gourmande, prévoyez un peu d’engrais au départ de la végétation. Elle n’a pas d’ennemi. Après la floraison, coupez les fleurs au ras du sol, sauf si vous voulez récolter les graines.

Au fil des années, les touffes d’agapanthe seront de plus en plus généreuses, une présence aussi décorative qu’un bel arbuste. Belles tout l’été, parfois dès mai, elles fleurissent jusqu’en septembre. Les teintes bleu azur, bleu violet, gris pâle ou blanc pur, ainsi que le feuillage bien dessiné, d’un vert vif et luisant ont une présence magnifique.